L'EXIL PRIMITIF

51ybcdhu28l

Chronique :

Titre :
L’exil primitif

Auteur :
Cédric Charles Antoine

Parution : 01/03/2015 - Cédric Charles Antoine


Genre : Science-Fiction – 263 Pages.


L’auteur :

Né en Anjou, au début des années 70. Une vie entre terre et mer, passionné par la navigation et les vieilles demeures. Des voyages extrêmes du cercle polaire au Sahara, en passant par les montagnes du Triglav… Un besoin de liberté absolue pour assouvir un caractère aventurier…

L’écriture devient son refuge, pour explorer les horizons d’une destinée inconnue, sur les traces d’un monde sans frontières.

Le résumé :

À l’automne 2015, un homme seul, installé récemment dans la propriété de ses parents, située aux pieds des montagnes autrichiennes, est alerté par un bruit mystérieux, provenant du sous-sol de la vieille demeure.

Un sentiment étrange s’empare de lui, l’atmosphère devient oppressante. Carl entreprend alors l’exploration de la cave centenaire avec minutie, afin d’en comprendre le phénomène. Soudain, en creusant énergiquement sous les gravats, dans la pénombre d’un coin abandonné du cellier, il déterre une ancienne trappe en fonte reliée à un système mécanique ingénieux.

Cette découverte insolite propulse Carl Zilmer dans une expérience inimaginable, débutée depuis plus de 70 ans, au centre des Alpes juliennes, sur la terre de ses ancêtres.

La violence et la complexité des événements le contraignent à subir la pire des tortures sur la trajectoire d’une destinée inhumaine pour le commun des mortels…

Ma petite chronique :

Avec ce roman, je découvre Cédric Charles Antoine, auteur à l’imagination débordante.

L’exil primitif est un thriller - Science-fiction, qui nous tient en haleine du début à la fin. Une intrigue surprenante et originale.

Carl est revenu vivre dans la propriété de ses parents. Il passe ses journées à chercher comment trouver de l’argent, sans avoir à travailler. Jusqu’où sera-t-il capable d’aller pour arriver à ses fins ? Et surtout de quoi sera-t-il capable pour échapper à la police qui commence à avoir de gros soupçons ?

Après la découverte d’un passage souterrain, Carl sera propulsé dans un monde primitif pendant de nombreuses années, et devra apprendre à y survivre. Se vêtir, se nourrir, se chauffer, se défendre. Il y fera d’étranges découvertes.

Une fin surprenante, complètement inattendue.

Carl, lance un SOS qui laisse l’imagination du lecteur travailler et une porte ouverte à l’auteur pour une éventuelle suite.

Ma petite note :
8.5/10

Chronique réalisée par Sandrine Mantin


Son site :
Cliquez ici fds2016
Pour vous le procurer : 
Cliquez ici fds2016

Ajouter un commentaire