1974

1974 768168 264 432

CHRONIQUE DE NADINE :

 

Titre : 1974

 

Auteur : Arnaud Codeville

 

Parution : 01/05/2016 – CreateSpace Publishroom

 

546 pages cauchemardesques.

 

J'ai gagné ce ebook à un concours . Je mets donc mon téléphone en mode avion, prends mes chocolats et hop sous la couette (20h) et je commence ma lecture sereinement.

Quelle est ma stupeur quand je relève mes yeux de mon téléphone, à la dernière page ! Je tourne la tête et regarde mon réveil, qui affiche 4h30 du matin, c'est pas possible. Je l’ai lu d’une traite, j'ai les yeux qui me piquent. Je me retourne pour essayer de dormir. J’entends des craquements autour de moi, un souffle sur ma nuque. J’allume la lumière et je me lève. Je ne pourrais pas dormir un peu. Même plus un petit chocolat pour me rassurer.

Arnaud, tu as réussi avec brio, ta mission auteur. Tu m'as frigorifiée de terreur, la peur coule dans mes veines. Je vais maintenant avoir du mal à fermer mes yeux. Le moindre bruit, souffle, ombre, vont me faire revenir directement dans les pages de 1974.

En 1939, un riche commerçant fait bâtir une belle bâtisse. Onze ans plus tard, le propriétaire disparaît, sans laisser d’héritiers. La maison est laissée à l’abandon et risque de s’écrouler à tout moment.

Les pompiers sont dans l’obligation de la détruire. Ils mettent donc le feu, beaucoup de badauds regardent la maison partir en fumée, sauf un seul homme qui est resté du début à la fin.

1995, Joël sort comme presque tous les soirs, faire le tour des discothèques, pour oublier que Joël est bousculé, chahuté par la vie, perte de son enfant, divorce...

A sa sortie de boîte, avec une inconnue au bras, ils se font arrêter par un contrôle routier. Joël fini en salle de dégrisement. Quelle ironie pour un lieutenant de police !

Son supérieur Lassard, lui donne une dernière chance...

Une enquête banale sur une suspicion de cambriolage. Joël se rend sur place, et en chemin il voit au milieu de la route, une jeune fille en haillon, Joël donne un coup de frein et percute un arbre. Et plus aucun signe de la jeune fille.

Et à partir de là, on est entraîné dans la terreur, des meurtres horribles, avec énormément hémoglobine.

Arnaud, avec sa plume additive, détaillée, des mots, des phrases bien choisies et détaillées, Arnaud nous plonge en apnée pour battre un record du monde, dans son univers mêlant, le paranormal, le fantastique, le gore etc...

Par moment, je me suis crue dans un film, tel que paranormal activity, ring...

Merci Arnaud, j’adore ce que tu fais.

 

Résumé :

À Sebourg, petit village du Nord de la France, c’est l’effervescence. Les pompiers mettent le feu au 16 de la rue Jean Jaurès.

La plupart des habitants se massent pour admirer le spectacle. Tous redoutent la vieille demeure et tous se réjouissent de la voir disparaître à jamais du paysage, et pour cause : elle serait hantée…

Parmi la foule de curieux, un homme assiste à l’incendie. Il est sans doute le seul, à être aussi fasciné par l’agonie de la bâtisse…

Pour rien au monde, il n’aurait raté ce moment.

 

Pour vous le procurer : Cliquez ici fds2016

Ajouter un commentaire