GRÉGOIRE : L’AUTRE CÔTÉ DES CHOSES

41c2u2mj9cl sy346

 

CHRONIQUE DE SANDRINE :

 

Titre : GRÉGOIRE : L’AUTRE CÔTÉ DES CHOSES

 

Auteur : Henri Lacombe

 

Parution : 03/05/2016 – Auto-Édition

 

Genre : Littérature française – 229 Pages.

 

L’auteur :

Son premier livre d’avril 2016 « C’était il y a longtemps » était un essai. Ecrivain amateur et discret, il souhaite que le lecteur prenne autant de plaisir à lire ses romans, qu’il en a eu à les écrire. Ses écrits sont simples et sans prétention aucune.

Henri Lacombe attache beaucoup d’importance aux conseils et suggestions des lecteurs qui lui permettent d’avancer.

A 58 ans, il a étudié plusieurs langues et à même quelques notions de chinois.

Il a pour passions la peinture, la musique classique et le jazz.

Il partage une grande complicité avec sa chienne Gaya.

 

Le résumé :

Grégoire est un enfant doué. L’amour sans limite de sa nourrice remplace les absences répétées de ses parents. Au soir de son septième anniversaire, la mort accidentelle de ses parents va faire basculer sa petite vie tranquille.

Du jour au lendemain, il passera d’une maison cossue en ville à une petite ferme à la campagne. Qui étaient ses parents si riches et si mystérieux ? D’où leur venait tout cet argent ? Qui sont ces gens qui l’épient ? Quel secret cache cette Madame Bousquet ? Découvrez une histoire pleine de sentiments et de personnages attachants auréolés de mystères… Ce livre est une nouvelle édition de celui du même titre sortie en 2016. Il s’est enrichi d’une centaine de pages.

 

Ma petite chronique :

Je remercie l’auteur Henri Lacombe pour la confiance qu’il m’a accordée en me confiant le service presse de son roman, « Grégoire ».

Son style fluide et sans fioritures, m’a totalement embarqué sans son intrigue bien pensée.

Grégoire n’est pas un petit garçon comme les autres. Ils ne voient pratiquement jamais ses parents, constamment en voyages professionnels, il ne sait même pas très bien quel est leur métier.

Il grandit dans une luxueuse maison auprès d’une nourrice qui prend grand soin de lui, l’aimant comme son propre fils, jusqu’au jour de ses sept ans, où on lui annonce le décès accidentel de ses parents.

Confié à son oncle et sa tante qu’il ne connaît pas vraiment, il va devoir surmonter le chagrin de la perte de ses parents, mais aussi celui de sa nourrice qui retournera dans son pays d’origine, le cœur déchiré.

Ils apprendront doucement à faire connaissance, Grégoire restant un petit garçon renfermé qui parle plus facilement au chien de la maison qu’aux adultes.

Les années passent, Grégoire réussit ses études, mais depuis la perte de ses parents, il a comme le pré-sentiment de se sentir observer sans pourtant se sentir en danger.

Et c’est lorsqu’il tombera amoureux, que son passé refera surface.

Qui étaient ses parents et d’où leur venait cette fortune ? Reverrait-il un jour sa nourrice au grand cœur qu’il aimait tant ? Réussira-t-il à obtenir les réponses à toutes ses questions afin de démarrer sereinement sa vie d’adulte ?

Un moment de lecture agréable que je recommande, un personnage attachant, un suspense continu qui empêche le lecteur de fermer le livre.

 

Ma petite note : 9/10

 

Pour vous le procurer : Cliquez ici fds2016

Ajouter un commentaire