KNYSNA

51f6 meicml sx326 bo1 204 203 200 1

 

 

CHRONIQUE DE SANDRINE :

 

Titre : KNYSNA

 

Auteur : Odehia Nadaco

 

Parution : 10/06/2016 – CreateSpace Publishroom

 

Genre : Roman noir – Policier Suspense – 416 Pages.

 

L’auteur :

Découvrant à 12 ans, Stephen King et l’existence d’une littérature « secrète », tue à l’école et inexistante dans son entourage, Odhéia Nadaco se passionne pour la lecture et commence en même temps à écrire quelques nouvelles policières.

A dix-huit ans, elle termine un roman fantastique et un roman d’anticipation (non publiés à ce jour).

En raison des aléas de la vie, Odhéia s’arrête d’écrire pendant dix ans, avant de commencer Knysna, un roman noir à intrigue. C’est seulement cinq ans après avoir mis le point final à l’histoire, qu’elle en décidera la publication car :

« Ecrire n’est pas un exutoire. Laisser d’autres personnes s’approprier l’histoire est bien plus libérateur. »

 

Le résumé :

Connaissez-vous cette impression du nœud coulant ?

Celle où vous êtes tellement près du cercle de corde devant vous que vous ne le voyez plus.

Ce moment où vous regardez au travers et sentez que si vous approchez plus, à peine plus….

Peut-être même l’avez-vous déjà autour du cou ?

Michael Stark et Hilton HdB sont liés par un pacte d’amitié.

Quand un drame survient qui remet tout en question.

Comment comprendre ce qui s’est passé ?

Comment protéger l’autre de sa propre incapacité à accepter ?

La relation complexe entre Hilton et Knysna viendra rapidement troubler la recherche d’une réponse, ramenant de vieux démons et mettant en péril un équilibre difficilement construit.

 

Ma petite chronique :

Tentée par les nombreux retours positifs, je découvre l’écriture fluide, franche et sans fioriture de Odéhia Nadaco, dans ce sublime roman noir « Knysna ».

D’un côté Michaël, simple vendeur, papa de la petite « Nat », dont il partage la garde, suite à une séparation difficile, dont il peine à se remettre.

De l’autre, Hilton, homme d’affaire venant d’une riche famille, dont il préfère rester éloigné, ne supportant par le protocole surjoué des réceptions mondaines.

Rien aurait pu laisser présager que ces deux hommes lieraient un pacte d’amitié.

Knysna est une jeune femme ambitieuse, qui aspire à la réussite professionnelle, elle est aussi la petite amie d’Hilton. Leur relation est particulière, souvent absente pour des déplacements professionnels, qui vont faire douter les deux amis.

Une entrée en matière brutale par un terrible drame, le meurtre de la petite Nat, cinq ans. Déjà là, l’auteur joue avec nos sentiments, en quelques pages, on s’était attaché à cette petite fille pleine de vie.

Mick et Hilton vont s’allier pour mener l’enquête en parallèle, découvrant manigances et secrets de famille.

L’auteure nous amène à la réflexion sur de nombreux thèmes.

La puissance d’une amitié et sa fragilité lorsque qu’un drame survient, la différence sociale dans la société, les différentes façons d’aborder un deuil, les secrets de famille.

Le personnage d’Hilton est sombre, fragile psychologiquement, les épreuves vont le faire replonger dans ses anciens démons et nous allons vivre avec lui cette descente aux enfers.

Une fin aussi sombre qu’inattendue, qui laisse des traces. On n’en sort pas indemne. Une palette d’émotions qui nous hante plusieurs jours après la lecture.

Je remercie Odéhia Nadaco pour cette magnifique découverte et j’attends le prochain roman avec impatience.

 

Ma petite note : 10/10

 

Pour vous le procurer : Cliquez ici fds2016

Ajouter un commentaire