L’ULTIME ÉLÉMENT

51jtgbbzmdl

 

CHRONIQUE DE SANDRINE :

 

Titre : L’ULTIME ÉLÉMENT

 

Auteur : Aviscène

 

Parution : 30/09/2016 – Aviscène

 

Genre : Philosophie -Religions – 85 Pages.

 

L’auteur :

Fascinée par le monde mystique, j’ai publié l’un de mes romans philosophiques et spirituels que j’ai intitulé « L’Ultime Elément » sous mon nom de plume Aviscène.

Pourquoi ce pseudonyme ? Disons que depuis mon jeune âge, j’ai toujours eu « un avis sur la scène » et j’en profite aussi pour faire un petit clin d’œil au célèbre philosophe Persan Avicennes.

Ayant suivi un cursus universitaire en linguistique, je prends un plaisir immense à méditer sur les mots. Les mots m’interpellent, me questionnent, me titillent et m’accompagnent surtout dans les moments de silence. Rallier la passion du verbe à l’univers spirituel a donné naissance à ce roman disponible en version kindle et papier sur Amazon.

 

Le résumé :

Roman philosophique et spirituel à l’intention des Croyants et des Athées, où le personnage principal entreprend un grand voyage à la quête du sens. Inspiré de méditations sur les livres sacrés du bouddhisme, judaïsme, christianisme et islam, ce livre interpelle le lecteur sur la notion de la foi, en mettant l’éclairage sur une dimension linguistique bien oubliée.

Extrait : « Il décela avec stupéfaction la présence d’un temple, d’une synagogue, d’une église et d’une mosquée. Des gens portant des kesas, des kippas, des crucifix et des voiles défilaient harmonieusement dans les rues.

L’itinérant interpella l’enfant :

— Ne sommes-nous pas dans le village des Croyants ?

— Non ! Ici, personne n’est Croyant. »

 

Ma petite chronique :

Il y a déjà plusieurs semaines que ce « l’Ultime élément » de Aviscène était dans ma Pal. Le résumé me faisait un peu peur, je n’avais pas envie de me retrouver plonger dans un débat sans fin sur les religions.

Tout le contraire m’attendait, j’ai lu le livre en une heure complètement captivée par le récit.

D’une plume philosophique et riche, l’auteur nous conte l’histoire de son personnage « le questionnement » sur la croyance et la foi en se basant sur plusieurs religions, car l’important est-ce la religion, la foi ou la croyance ?

Avoir la foi suffit-il à être croyant ? Et être un homme croyant fait-il un homme bon ?

En passant par plusieurs villages, le questionnement, va demander à des personnes de divers confessions religieuses :

— Êtes-vous croyant ?

De là, chacun voudra être celui qui a la meilleure religion et être le meilleur croyant.

Le questionnement va alors inciter le lecteur à réfléchir sur sa foi, ses croyances et sur la valeur humaine.

Un livre sympathique qui amène à la réflexion avec de jolie leçons de moralité.

 

Ma petite note : 9/10

 

Pour vous le procurer : Cliquez ici fds2016

Ajouter un commentaire