ÉTAT D’ÂME… DE FEMMES : POÉSIES

51gw6ojys4l sx326 bo1204203200

 

CHRONIQUE DE SANDRINE :

 

Titre : ÉTAT D’ÂME… DE FEMMES : POÉSIES

 

Auteur : Isabelle Flückiger Jachym

 

Parution : 29/07/2017 – Auto-Édition

 

Genre : Littérature / Poésie – 108 Pages.

 

L’auteur :

Née le 16 novembre 1965 à Héricourt (70), originaire de Granges le Bourg (70), habite à Longevelle sur Doubs (25). Mariée, un enfant.

J’ai habité 10 ans à Belfort (90), une ville que j’aime énormément. J’exerce la profession d’aide-soignante à Montbéliard (25), mais je me sens avant tout auteur.

J’écris de la poésie depuis des années.

Amoureuse de la nature, de la terre, de la justice, j’essaie de sensibiliser l’humain dans mes textes, dont certains font partie de recueils (également à la recherche d’une maison d’édition).

Vie associative : membre de deux associations, dont « Les amis de la nature de Saulnot et environs », je fais partie du conseil d’administration cette année, je suis membre depuis une trentaine d’années, mon père en est le président depuis 41 ans, je suis donc très sensible à tout ce qui est défense de la nature et les animaux.

 

Le résumé :

Femmes du monde, de toutes époques, de tous les âges, des ressentis, des sentiments… poèmes d’émotions.

« États d’âme… de femmes. Femmes « mythiques » ou inconnues, d’hier, d’aujourd’hui ou demain, du bouton de rose au dernier pétale, sensibles, dans la solitude, l’incompréhension, l’espoir… femmes du sourire aux larmes… toi, moi, elles… Dans ce monde si agité…

 

Ma petite chronique :

« Une sublime découverte ».

Lorsque l’auteure m’a proposé le service presse de son livre, j’ai de suite été honnête en lui disant que la poésie était loin d’être mon genre de prédilection, mais qu’après tout je voulais bien essayer.

C’est donc avec beaucoup d’appréhension que j’ai ouvert le livre. A la lecture du premier récit, je me suis dit « tiens c’est plutôt pas mal écrit », j’ai poursuivi ma lecture de texte en texte, je ne pouvais plus fermer le livre.

D’une écriture fluide et agréable, l’auteure nous transporte dans des situations réalistes, où la plupart des femmes se retrouvent.

J’ai découvert des textes courts romantiques et poétiques.

J’ai beaucoup aimé, « chéri j’ai raté la purée » qui avec beaucoup d’humour, statut sur le sort de l’épouse ou de la cuisinière, « Un ado à la maison » qui séduira toutes les mères d’adolescents.

J’ai été touchée par « L’amitié c’est… », ou encore « À toutes ces femmes qui pleurent » hommage poignant aux mères ayant perdu un enfant avant même leur naissance.

Je me suis totalement retrouvée dans ce dernier « À force de s’oublier ».

Bref, je pourrais vous citer tous les titres de son livre, car Isabelle Flückiger Jachym, que je remercie chaleureusement, m’a réconciliée avec la poésie et j’en suis bluffée.

 

Ma petite note : 9/10

 

Pour vous le procurer : Cliquez ici fds2016

Son site : Cliquez ici fds2016

Ajouter un commentaire