LA CLÉ DU BONHEUR

La clef du bonheur

 

CHRONIQUE DE SANDRINE :

 

Titre : LA CLÉ DU BONHEUR

 

Auteur : Séverine Vialon

 

Parution : 17/05/2017 – Sevylivres

 

Genre : Littérature sentimentale – 191 Pages.

 

L’auteur :

Séverine Vialon, professeur des écoles, auteure indépendante depuis juin 2015 en Eure-et-Loir, écrit depuis l’âge de 13 ans. Suite à un retour brutal du Cameroun (voir « Entre Père et Fils »), adolescente, elle se réfugie dans l’écriture, d’abord de poèmes puis de romans, une période qu’elle décrit dans « Marre des adultes ». Passionnée par les relations humaines, elle les évoque dans chacun de ses romans notamment dans « A l’abri de la différence » et dans le petit dernier paru au mois de mai. Elle écrit en ce moment la suite de « A l’abri de la différence ».

 

Ma petite chronique :

Il y avait un moment que je voyais passer cette couverture intrigante, que j’avais le livre dans ma PAL, c’est donc avec plaisir que je me suis enfin penchée sur le livre de Séverine Vialon : « La clef du bonheur ».

Je découvre l’écriture souple et limpide de l’auteure, qui amène le lecteur à réfléchir sur deux phénomènes de société importants.

Le mal-être et les séquelles psychologiques des personnes en souffrance.

La difficulté et la solitude des personnes âgées maintenues à domicile.

Cette histoire se déroule dans un petit village d’Auvergne. Virginie, une jeune femme rythme ses journées entre son travail à la bibliothèque et sa passion favorite, d’aider les 5 dames âgées par de petits services qui leur facilitent énormément la vie et qui comblent la jeune femme.

Un jour, elle rencontrera chez l’une de ses protégées, un jeune homme qu’elle prendra de suite en grippe sans raison valable.

C’est Fred, le jeune instituteur qui a fait le choix de venir enseigner pas loin de la ville, est venu changer l’ampoule de la vieille dame puisqu’ils sont voisins.

Ni les vieilles dames, ni Fred ne comprennent ce comportement agressif en la présence de ce dernier.

Que cache Virginie ? Pourquoi le besoin de s’enfermer dans une carapace, dès qu’elle croise le jeune homme ? Parviendront-ils à trouver un chemin d’entente, afin de trouver la clef du bonheur ?

Le point positif de ce roman, la mise en avant de l’importance de l’entraide dans la société.

 

Ma petite note : 8.50/10

 

Pour se le procurer : Cliquez ici fds2016

Ajouter un commentaire