LE DERNIER FACTEUR

517 ojlgscl sy445 ql70

 

CHRONIQUE DE SANDRINE :

 

Titre : LE DERNIER FACTEUR

 

Auteur : Virginie Paquier

 

Parution : 01/04/2017 – Paquier

 

Genre : Littérature Française (romance/suspense) – 264 Pages.

 

L’auteur :

Virginie Paquier est une auteure française, née en 1968. Fortement attirée depuis toujours par les activités créatives, elle a trouvé dans l’écriture et la peinture, le moyen de s’exprimer librement et de libérer ainsi sa fantaisie et son imagination.

Ses références sont plutôt classiques, mais ses histoires sont souvent qualifiées d’originales et pleines d’idées.

Son premier roman « L’envers des corps » est une histoire d’anticipation, doublée d’une histoire d’amour et d’intrigue, pleine de passion.

Puis on pourra lire « Offre logement contre menus services », traduit en Anglais sous le titre « LAURA and Mr SOLIS », « La jolie vie de Mélanie », « Deuxième étage, rayon hommes », « Mauvais Amour », « Nœud de vipères dans l’herbe verte ».

« MES VERITES A DIRE ET A CONTREDIRE » quant à lui, est un recueil qui regroupe 21 textes courts, illustrés sur des sujets actuels très divers, comme les relations homme-femme, la place de l’homme dans la nature, le sens de la vie… traités de façon très personnelle.

 

La petite histoire de la naissance du livre :

Virginie Paquier avait organisé un petit jeu, où elle demandait aux lecteurs de lui donner une idée de départ d’un livre qu’ils aimeraient lire.

Parmi les réponses, l’idée qui lui parlait le plus : un facteur livre tous les mardis à un vieux monsieur une lettre parfumée et marquée de rouge. Lorsque le vieux monsieur meurt, les lettres continuent d’arriver, alors le facteur part à la recherche de l’expéditrice.

En échange, la « gagnante Isabelle FL » a reçu un livre dédicacé de son choix gratuitement.

 

Le résumé :

Valentin, jeune facteur, livre tous les mardis à un vieux monsieur, Pierre, une lettre parfumée et marquée de rouge à lèvres. Ce rendez-vous devient le seul bonheur de la vie monotone du jeune homme, et des liens se tissent entre les deux âmes solitaires, sans qu’ils aient besoin de beaucoup parler.

Lorsque Pierre meurt, les lettres continuent à arriver. Valentin, très affecté par la disparition de son ami, décide de retrouver la mystérieuse expéditrice pour lui annoncer la triste nouvelle.

Autres titres du même auteur : L’envers des corps, Offre logement contre menus services, La jolie vie de Mélanie, Deuxième étage rayon hommes, Mauvais amour, Nœud de vipères dans l’herbe verte

 

Ma petite chronique :

Je tenais à remercier Virginie Paquier qui m’a confié la première lecture de son roman et j’espère que mes petites annotations auront pu lui être bénéfiques, car c’est avec fierté et passion que j’ai pris cette tâche très à cœur.

Valentin est un facteur malheureux. Sa petite amie l’a quitté pour son meilleur ami, et pire encore, son métier qui le passionne, se perd au profit de drones qui ne tarderont pas à le remplacer.

Pierre est un vieux monsieur veuf, qui ne sort presque plus. Sa vie se résume à attendre patiemment chaque mardi, la seule visite de Valentin, qui lui livre une intrigante lettre parfumée avec un baiser de rouge à lèvres.

Une belle histoire d’amitié se tisse entre le vieil homme et le dernier facteur.

Au décès de Pierre, son ami mettra tout en œuvre pour retrouver la mystérieuse expéditrice, pour lui apprendre la nouvelle en douceur.

D’une écriture fluide et agréable, l’auteure nous livrera une histoire riche en tendresse et humanité, le constat que le facteur est un personnage important dans la vie des gens.

Une fin de roman complètement inattendue et surprenante.

La générosité et reconnaissance de l’auteure qui m’a beaucoup émue.

 

Ma petite note : 9/10

 

Pour vous le procurer : Cliquez ici fds2016

Son site : Cliquez ici fds2016

Ajouter un commentaire