MEURTRES PAR ACCIDENT – « LES ENQUÊTES DE KALIDOWSKI »

20638135 160151707888381 5933978338715346723 n

 

CHRONIQUE DE SANDRINE :

 

Titre : MEURTRES PAR ACCIDENT – « LES ENQUÊTES DE KALIDOWSKI »

 

Auteur : préfère garder l’anonymat

 

Parution : 08/2017

 

Genre : Enquête policière – 130 Pages (format A4).

 

L’auteur :

L’auteur a choisi de rester anonyme et je respecte son choix.

Je peux vous dire que depuis l’enfance, il est fan des romans d’Agatha Christie (principalement ceux mettant en scène Hercule Poirot), mais aussi des romans de Sir Arthur Conan Doyle et de Maurice Leblanc.

En 2016, lors d’une longue convalescence suite à un accident, il décide de se mettre à l’écriture et fait naître Jeff, l’enquêteur de ce qui deviendra « Les enquêtes de Kalidowki ».

Il prend plaisir à écrire et n’attend rien de ses romans. Il les partage avec les lectrices ou lecteurs qui le lui demandent.

Sa récompense vient quand on lui donne un avis.

 

Le résumé :

Jean François Kalidowski est déprimé. Alors qu’après une belle carrière au sein de la gendarmerie nationale, il décide de prendre sa retraite, sa femme lui annonce qu’elle le quitte.

Acceptant difficilement son divorce et ayant besoin de se ressourcer, il entreprend un périple pédestre à la découverte des cirques de la Réunion.

C’est à l’Ilet des orangers, au cœur de Mafate, qu’il va rencontrer un groupe de randonneurs, dont la bonne humeur apparente masque les préparatifs d’un meurtre dont une jeune femme va être la victime.

D’abord témoin des faits, Kalidowski sera amené à assister les enquêteurs pour finalement, grâce à sa méthode de déduction, parvenir à identifier l’assassin.

Mais la vérité est-elle réellement telle que l’on a bien voulu la narrer ?

 

Ma petite chronique :

Il n’est pas courant d’accéder à la gratuité d’un livre sur simple demande, de quoi piquer ma curiosité et c’est avec plaisir que j’ai promis à l’auteur « des enquêtes de Kalidowski » de réaliser une petite chronique.

J’ai lu une version non corrigée, mais les coquilles n’ont pas altéré ma lecture et le manuscrit est actuellement en cours de correction.

Le style est fluide et l’enquête digne d’un bon Columbo. L’auteur nous fait voyager à travers la randonnée de ses protagonistes au cœur de Mafate, à la découverte des cirques de la Réunion.

Les descriptions détaillées des lieux et personnages font que le lecteur est complètement immergé dans l’histoire, prêt à enquêter.

Jean François Kalidowski vient de prendre sa retraite quand sa femme lui annonce qu’elle le quitte. Ne supportant pas cette soudaine solitude, il décide d’aller se changer les idées chez un collègue de l’île et se ressourcer en planifiant une randonnée.

Il ne tarde pas à rencontrer d’autres passionnés de loisirs pédestres et se joint au petit groupe.

Les vacances tranquilles et reposantes vont bientôt se transformer en enquête, lorsqu’une jeune femme du groupe va être assassinée.

Jeff prêtera main-forte aux enquêteurs sur place. Sa façon particulière de mener l’affaire est très addictive on se sent obligé de suivre son raisonnement et de tourner les pages.

De suppositions en rebondissements, le suspense est entretenu tout le long du roman.

J’ai passé un agréable moment de lecture avec Jeff, personnage au caractère un peu rustre, mais envers lequel j’ai éprouvé de l’empathie. Son petit côté inspecteur Columbo, avec sa manie de porter à ses lèvres une cigarette sans l’allumer, ou de repenser à son épouse pendant l’enquête m’ont beaucoup amusée.

C’est avec plaisir que je vais retrouver Jean-François Kalidowski, avec une nouvelle enquête « La chambre onze ».

 

Ma petite note : 8/10

 

Pour vous le procurer, une simple demande gratuite sur la boite : ted.greccis@gmail.com

 

La page Facebook du personnage Jean-François Kalidowski : Cliquez ici fds2016

Ajouter un commentaire