MORPHÈA, LA GARDIENNE DES RÊVES : LA MONTAGNE SACRÉE

Morphc3a8a par ludovic metzker

 

CHRONIQUE DE SANDRINE :

 

Titre : MORPHÈA, LA GARDIENNE DES RÊVES : LA MONTAGNE SACRÉE

 

Auteur : Ludovic Metzker

 

Parution : 18/10/2017 – Books on Demand

 

Genre : Jeunesse / Aventure – 446 Pages.

 

L’auteur :

Amateur d’Histoire avec un grand « H » et de mythologie, j’ai toujours désiré me lancer dans l’écriture, plus précisément dans le domaine du Fantastique. Je me souviens d’une phrase qui disait quelque chose comme :

« Si le monde dans lequel tu vis ne te plaît pas alors, change ton monde ! »

Depuis 2013, je m’efforce d’apporter des histoires originales dans lesquelles le lecteur pourra s’identifier. Le monde dans lequel nous vivons me semble avoir cruellement besoin d’évasion, de héros qui n’en sont pas vraiment, de rêves et de douceurs et surtout, d’Amour !

Mon plus grand plaisir n’est pas d’écrire une histoire, mais de faire en sorte qu’à votre tour, vous puissiez la vivre pleinement.

 

Le résumé :

La veille de ses 13 ans, Orianna Sognatore, une orpheline élevée par ses grands-parents, est menacée par un mystérieux inconnu qui lui annonce que dans ses prochains rêves, elle trouvera la mort.

Consciente du danger que sa petite fille court, sa grand-mère lui révèle un secret qui perdure de génération en génération. Pour protéger le monde qu’Ephialtion, le prince des cauchemars, s’apprête à anéantir, Morphèa, la gardienne des rêves, doit se réincarner dans le corps de la jeune fille.

A travers 5 rêves sous forme de contes de notre enfance, les amis d’Orianna vont tout faire pour la convaincre d’accepter de devenir la nouvelle gardienne des rêves. Pour affronter son destin, elle pourra faire confiance à Loup et Euthéria, deux loups ancestraux, mais aussi et surtout… ses fidèles protecteurs.

 

Ma petite chronique :

Revisiter les contes célèbres de notre enfance en leur donnant une touche de modernité, il fallait oser !

Avec Morphèa, l’auteur Ludovic Metzker relève le défi avec brio.

Le livre commence par un conte imaginaire « La princesse et la lune » afin d’implanter le personnage principal, Morphèa « Gardienne des rêves » et de conter son histoire.

Alors qu’elle va fêter ses 13 ans, Orianna va découvrir qu’elle n’est pas une jeune fille comme les autres. Elle est en réalité Morphèa, et aura pour mission de veiller sur les rêves afin d’empêcher l’immonde Ephialtion « Prince des ténèbres » d’atteindre à sa vie et celles de ses amis.

Le style est fluide, poétique et philosophique.

Il est plaisant de retrouver nos contes préférés avec des personnages attachants dans une version revisitée, avec une pointe de modernité.

Un livre bien écrit et addictif, on sent l’investissement de l’auteur, le lecteur est complètement accaparé par ce conte fantastique.

On retrouve des touches d’humour, toujours appréciable, avec un nain grincheux particulièrement drôle, qui allège la lecture et permet au lecteur de sourire et de reprendre sa respiration entre deux scènes agitées.

Pas de conte sans « grand méchant loup » !

Mais vous étiez-vous déjà posé la question, le grand loup est-il vraiment méchant ?

Je recommande ce roman aux adolescents et aux passionnés de contes et de monde imaginaire. Une lecture très agréable avec un suspense entretenu.

 

Ma petite note : 10/10

 

Pour vous le procurer : Cliquez ici fds2016

Sa page Facebook : Cliquez ici fds2016

Ajouter un commentaire