TOUT CE QUI COMPTE (VIVRE AVEC T.1)

41zycofuael sy346

CHRONIQUE DE SANDRINE :

 

Titre : TOUT CE QUI COMPTE (VIVRE AVEC T.1)

 

Auteur : Claire Lebreton

 

Parution : 18/06/2017 – Claire Lebreton

 

Genre : Littérature Française – 177 Pages.

 

L’auteur :

Je m’appelle Claire Lebreton, je suis née le 15 Janvier 1993, dans la commune du Val d’Oise où j’habite encore.

J’ai commencé à écrire mon premier livre quand j’avais sept-huit ans. Les chapitres n’atteignaient pas trois pages, mais j’en étais très fière.

J’avais commencé mon premier livre sérieux à quinze ans, mais quand j’ai perdu les soixante pages que j’avais écrites, ma motivation est partie avec. Ce n’était pas encore l’heure pour moi.

L’année de mes dix-sept ans, je me suis enfin attelée sérieusement à un projet que je n’ai pas abandonné, même dans l’adversité. Quatre ans et beaucoup de pauses plus tard, j’ai posé le point final à Une Touche De Mal.

Depuis, j’ai écrit un recueil de nouvelles fantastiques avec ma meilleure amie Maddy Facchin et une romance réaliste « Tout ce qui compte ».

Je viens tout juste de finir des études de journalisme. Je ne sais pas où ça va mener, mais l’idéal serait critique culturelle ou reporter de voyages. Les possibilités sont nombreuses, mais l’écriture reste mon idée du futur idéal.

 

Le résumé :

Les gens se désintéressent très rapidement de ce qu’ils ne comprennent pas ; et personne ne comprend Melody.

Melody et Hayden sont deux lycéens un peu en marge. Ils traversent leur quotidien chacun de leur côté jusqu’à ce qu’un incident les mette sur le chemin l’un de l’autre.

Hayden est solitaire et les élèves le prennent pour un drogué. Melody, elle, est atteinte de troubles obsessionnels compulsifs. Sujet de moqueries, même de la part de sa meilleure amie Max, c’est lorsque les taquineries deviennent persécution que cette différence attire l’attention d’Hayden. Lui, d’ordinaire je-m’en-foutiste et solitaire va découvrir qu’il est capable de curiosité en trouvant en Melody un mystère intriguant et une mission passionnante.

Elle est dans son monde et rongée par ses TOC, qu’elle doit respecter scrupuleusement et qui créent un fossé entre elle et le reste du monde. Il essaiera d’entrer dans cet univers fermé pour la comprendre et, à terme, l’aider à se débarrasser de ce qui l’entrave.

 

Ma petite chronique :

« Il est son guide, elle est son but ».

Je découvre la plume fluide et légère de Claire Lebreton, que je remercie pour ce service presse. Un léger point négatif, les quelques fautes d’orthographe relevées, mais qui n’ont néanmoins pas gêné ma lecture. (Il arrive un peu trop souvent qu’en service presse nous ayons des versions non corrigées).

Je suis de suite entrée dans l’histoire m’attachant aux deux protagonistes principaux, deux adolescents en marge de la société.

Un phénomène difficile à vivre et à comprendre : La Différence.

Le lecteur est amené à réfléchir sur le sujet et parfois à se remettre en question. Pourquoi le jeune est-il différent ? S’agit-il d’un problème médical comme l’autisme ou les conséquences d’un traumatisme ?

Quel que soit le cas, la différence doit interpeller dans le bon sens. Elle doit engendrer un pas en avant vers la personne concernée afin de lui venir en aide.

Quand Hayden, adolescent solitaire et incompris par sa famille, vient en aide à une jeune fille malmenée par plusieurs garçons du lycée, il ne s’imagine pas à quel point cette rencontre changera sa vie.

Après avoir passé quelques jours à observer cette drôle de fille aux rituels particuliers (Pour entrer en cours, elle empreinte toujours le même parcours, pas à pas elle longe la ligne de la marelle dessinée au sol, dans les couloirs du lycée elle ne marche que les carreaux blancs, les noirs la stressent trop et pourraient déclencher une crise de panique).

Mélody a bien remarqué le jeune homme qui de loin la contemple. Saura-t-elle vaincre ses TOC (trouble obsessionnel compulsif) et se laisser aborder ?

Mélody et Hayden sont deux adolescents en souffrance, ensemble ils apprendront à dépasser les limites et vaincre leurs démons. Ils démontreront qu’il est possible d’évoluer malgré la différence.

La différence dérange, elle est incomprise donc elle fait peur.

Je prendrai plaisir à suivre le tome 2 de ce roman.

 

Ma petite note : 8 / 10

 

Pour vous le procurer : Cliquez ici fds2016

Ajouter un commentaire